Alliance Droits et Santé > Une ambition

mobilisation des mairies - Burkina Faso « Jouer un rôle déterminant dans la mobilisation sociale et politique en faveur de la santé de la procréation et des droits des femmes et des filles en Afrique de l’Ouest. »

La mobilisation sociale

Les membres d’Alliance Droits et Santé mènent des actions de sensibilisation et de formation en s’appuyant sur divers outils (radio, internet, téléphonie mobile, théâtre forum, pairs éducateurs, rencontres professionnelles…). L’objectif est d‘impliquer les populations pour encourager leur participation au changement. Cela permet aussi de faciliter l’appropriation des enjeux, stimuler le débat et ainsi fournir des opportunités aux citoyen-ne-s et à leurs élu-e-s de construire un véritable dialogue.

La mobilisation politique

Les membres d’Alliance Droits et Santé s’impliquent également auprès des décideurs politiques en Afrique subsaharienne francophone et des bailleurs à l’international, pour un suivi des engagements en matière de genre et de santé de la procréation (en particulier de planification familiale). Les membres participent aux discussions régionales dans le cadre des différentes initiatives en cours ainsi qu’à la définition des programmes publics en veillant à ce que les enjeux clés identifiés par le réseau soient pris en compte (demandes, jeunes filles…). Ce travail s’effectue à travers la mise en œuvre d’actions concrètes (conférences de presse, production et dissémination d’informations et de résultats de recherches, rencontres techniques avec les experts des ministères compétents). Une attention particulière est accordée à la complémentarité avec les autres initiatives déjà existantes et au renforcement du rôle des plateformes et des mécanismes de collaboration nationaux.