genre

Qu’est-ce que l’approche genre ?

L’approche genre est à la fois un concept, un objectif et une méthodologie. Il s’agit d’un concept, puisque cela consiste à analyser et remettre en cause les dynamiques (sociales, politiques, économiques, culturelles) qui différencient et/ou hiérarchisent les individus en fonction de leur sexe. C’est également un objectif, car l’approche genre promeut l’égalité des droits et le partage équitable des ressources et des responsabilités entre les femmes et les hommes. C’est enfin une méthodologie, qui s’applique à tous les paliers du développement.

Les bienfaits de l’approche genre

L’approche genre, qui tend vers l’égalité entre les femmes et les hommes, vise des progrès concrets pour les droits des femmes. Elle engendre également des bénéfices pour l’ensemble des sociétés et contraint à une analyse précise de qui seront les bénéficiaires d’une action. L’approche genre permet de coller au plus près des besoins des populations. Les politiques « genrées » sont donc, par nature, plus efficaces.

D’une approche dite « femmes et développement » il y a quelques années, les membres de l’Alliance ont évolué vers l’approche genre, plus complète et transversale.

Non, l’approche genre ne concerne pas que les femmes, et n’exclut pas les hommes. En effet, elle inclut un travail sur les représentations et les normes sociales, notamment en sensibilisant les hommes et les garçons. Pour toutes ces raisons, la société dans son ensemble a à gagner de l’autonomisation des femmes.

Genre et santé sexuelle et de la procréation : deux dynamiques fondamentalement liées

Garantir un bon accès à la santé sexuelle et de la procréation, pour chaque individu, hommes et femmes, c’est lutter à la base contre les inégalités de genre. Inversement, des rapports sociaux plus égalitaires entre les hommes et les femmes facilitent l’accès à un niveau de santé plus élevé pour toute la population. Ce cercle vertueux est la raison pour laquelle les membres de l’Alliance opèrent en synergie pour intégrer le genre de manière opérationnelle et transversale dans les interventions clés en matière de santé.

En effet, le genre est vu au sein de l’Alliance en termes de pensée universelle, d’équité dans l’accès à l’information et au traitement, d’acceptation et de prise en compte des différences culturelles, sociales, politique, sexuelles, etc. dans les réflexions et actions.